Cycle d’enseignement

1 introduction de Pierre Streliski + 6 conférences d’Eric Zuliani sur S’orienter du désir à partir d’un commentaire d’extraits de « La direction de la cure »

Dates  9 novembre et 14 décembre 2018, 11 janvier, 8 février, 15 mars, 12 avril et 17 mai 2019.

 

 

Dans son texte « La direction de la cure et les principes de son pouvoir », Jacques Lacan note l’importance de préserver la place du désir dans la cure et d’orienter cette place par rapport aux effets de la demande, seule guide pour les praticiens de
son époque. Se faisant, il remet à la carte, Eros le Dieu noir, au principe de l’orientation d’une pratique, notant que la « résistance » n’est autre que le désir de
l’analysant maintenant la direction de l’analyse. C’est dans la dernière partie de son texte qu’il propose de « prendre le désir à la lettre », partant de l’incompatibilité
radicale du désir avec la parole. La conception de l’interprétation, du transfert, du symptôme s’en trouve renouvelée, esquissant dans le même temps ce que peut
être un désir d’analyse chez le praticien.